mercredi 19 novembre 2014

Nouvelle-Calédonie

La côte Ouest et le Nord:


C'est le 12 Octobre en fin d'après midi que nous atterrissons à La Tontouta, aéroport international de Nouvelle-Calédonie. Nous serons accueillis par Martine (Tante d'amis cyclovoyageurs: http://letandaimerlemonde.com/)qui a eu la gentillesse de venir nous chercher. C'est la première fois de ce voyage que nous sommes attendus après un vol. Tout est planifié, Martine s'est déja renseignée pour le transport de nos bagages (car l'aéroport est à 50km d'autoroute de Nouméa), nous savons que ce soir nous mangeons des crêpes que son mari Jean-Paul va préparer, que nous aurons un lit douillet... Bref, de quoi commencer à apprécier comme il se doit ce territoire surnommé "le cailloux". 
Nous apprendrons que Martine et Jean-Paul ont eux aussi effectué un tour du monde il y a 15 ans, mais en voilier. Il nous proposerons même d'aller faire un tour sur "Froggy" pour une journée ce que nous acceptons avec joie. 
Nous visiterons le phare Amédée ainsi que l'îlot Maître et aurons la chance de nager avec les tortues et d'en prendre plein les yeux! Les fonds marins sont exceptionnels, on y retrouve toutes les couleurs: des poissons jaune, des coraux bleus, de l'eau turquoise, du sable blanc... Un moment inoubliable!
Ensuite, nous visiterons Nouméa et ses alentours en leur compagnie. Encore merci à eux!!

Avec Tartine et Poulet sur Froggy. ;-)

Sur leurs conseils et ceux de bloggeurs nous déciderons de prendre le bus sur une grande partie de la côte Ouest ce qui fut plus que judicieux! En effet, en une semaine nous compterons 6 décès par accident de la route sur la RT1 (route territoriale qui longe la côte Ouest).
Nous ferons un arrêt à Bourail, d'où nous rejoindrons Poé et sa magnifique plage. Nous resterons 2 nuitsau camping de Poé. Eh oui nous nous mettons au camping payant: En Nouvelle Calédonie le camping sauvage est fortement déconseillé car toute parcelle de terre appartient à une tribu ou une personne, ce qui en fait un lieu privé!
Nous nous dirigerons ensuite vers Koumac d'où l'aventure pourra enfin commencer!

Départ de Koumac à vélo: C'est parti!

Nous décollons de Koumac assez tôt le matin. Il fait grand beau, il y a peu de circulation, la route est vallonée mais les paysages sont superbes! Au bout d'une cinquantaine de kilomètre nous nous arrêtons sur une plage pour manger rapidement puis nous repartons en direction de Poingam, l'extrémité Nord de la Nouvelle-Calédonie. 15 kilomètres avant d'arriver le route laisse place à la piste mais le sol est bien damé et nous parvenons à notre but en milieu d'après midi. Au camping nous faisons de nombreuses rencontres dont Marie et Alban (qui vivent en Nouvelle-Zélande depuis un an et qui voyagent un peu partout dans le monde)
que nous reverrons plusieurs fois par la suite.
Le lendemain de notre arrivée à Poingam nous décidons d'aller jusqu'à Boat Pass légèrement plus au Nord. L'endroit est désert, il y a seulement une tribu qui a élu domicile ici et des mangroves... c'est simple mais c'est très beau!

Paysage de bout du monde à Boat Pass.
Pour quitter Poingam, deux solutions s'offrent à nous pour rejoindre Ouégoa: Soit faire marche arrière sur 60km et enchaîner sur 60km avec des cols plutôt pentus, soit prendre une "route secondaire" qui longe le littoral sur 80km... Le choix est vite faitAprès nous être renseignés auprès des locaux qui nous ont confirmé que c'était praticable, nous nous sommes lancés. Il se trouve que la "route secondaire" s'est très rapidement transformée en piste puis en marécage boueux avec des rivières à traverser...  Nous avons mis plus de 3h à faire 5km entourés de centaines de moustiques et avons terminé la journée sans eau et sans trouver de quoi refaire le plein d'eau (nous étions en pleine forêt sans habitations). Le chasseur qui nous hébergera le soir de cette étape nous apprendra que cette piste est connue pour être quasi impraticable et qu'il ne s'y aventure pas comme ça même avec son 4*4 monté amphibie! Bref au total cette journée raccourci nous aura fait faire 80km de piste dont une bonne trentaine où nous nous sommes demandés où nous allions finir le soir...

Une légère idée de ce qu'était la piste.




La côte Est et l'île des Pins:

 Le lendemain de cette étape marathon nous nous lançons dans la partie finale de notre traversée vers la côte Est avec, en guise de mise en jambe, le col d'Amos (8km à 10%). La vue d'en haut est magnifique, on peut voir la barrière de corail d'un côté et la forêt sèche de l'autre.

Forêt sèche d'où nous venons.

Barière de corail vers où nous allons.

Nous roulons ce jour là jusqu'à Colnett où nous trouverons un camping très sympathique et pourrons profiter de la cascade du village. Nous ferons ici la rencontre de François et Florence, deux Globe Trotters à pied avec qui nous passerons de bons moments et que nous retrouverons plus tard en compagnie de Marie et Alban.
Cascade de Colnett.
 La route sur la côte Est est très agréable, nous longeons la mer, et les locaux (les Kanaks) sont très amicaux avec nous. Dès qu'ils nous voient nous avons droit à un sourire ou un petit signe de main pour nous saluer voire même reçevoir des fruits où de l'eau de leur part avec un petit mot d'encouragement! C'est vraiment très agréable, nous passons de superbes moments et en profitons au maximum! C'est un bon résumé de notre passage par Hienghène, Poindimié et ce jusqu'à Houailou avec en prime les retrouvailles chaque soir avec les deux couples de voyageurs que l'on commenceà bien connaître!

Hienghène et son rocher en forme de poule.

La fine équipe.

On en oublierai presque que nous avons un bateau pour l'île des pins le 5 Novembre! La traversée Houailou-Poé va nous remettre dans l'ambiance. L'étape est longue de 97km dont un col de 12km sous 35°C! Nous arrivons à Poé bien fatigués et nous méritons bien notre séjour à l'île des Pins!!

La traversée Houailou-Poé, en haut du col.

Le 5 Novembre, nous partons de Nouméa en direction de l'île des pins, île paradisiaque aux plages de rêve! Nous dormons deux soir au bord de la baie d'Oro d'où nous aurons la chance d'observer des tortues et visiter la piscine naturelle (véritable beauté de la nature!). Puis deux jours au bord de la baie de Kanuméra où nous lézarderons sur la plage et aurons la chance de voir un incroyable couché de soleil.

Piscine naturelle

Couché de soleil, baie Kanuméra.
 De retour à Nouméa nous avons été hébergé chez Laurence (cousine éloigné de Mathias) avec qui nous avons passé un excellent moment! Nous sommes très heureux d'avoir pu la (re)voir avec ses deux fils!! Merci encore à vous tous et merci en particulier à Mathieu qui a pu nous trouver un taxi VIP pour retourner à l'aéroport.

La famille!

 Nous sommes aujourd'hui et depuis 4 jours à Singapour, ville artistique et de la démesure. Nous partons demain matin à la découverte de la Malaisie: à nous l'Asie!!!

A bientôt pour de nouvelles aventures!


Toutes les photos de Nouvelle-Calédonie sont ICI!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire